Thomas Hermine, étudiant liégeois de 22 ans, a lancé pour la rentrée un projet inédit : ProchainBus. Ce passionné de web a décidé de rendre la vie plus facile aux usagers des TEC. Attendre le bus infiniment, c’est de l’histoire ancienne.

 

ProchainBus - Les horaires de bus TEC sur iPhone, Android et le web

Un site web ProchainBus.be compatible tablettes, une application Android et iPhone : ces outils deviendront bientôt la panoplie du parfait citadin. La Cité Ardente ne jouissait jusqu’à présent que d’un site officiel, infotec.be, permettant aux usagers des TEC de consulter les horaires. Si pour les itinéraires et les infos pratiques, le site semble performant, la partie consacrée aux horaires ne fait pas l’unanimité chez les utilisateurs. « Pour atteindre l’horaire de mon prochain 81, je devais en moyenne cliquer 8 fois. Ça me rendait dingue. Le web m’a toujours passionné et c’était un des seuls outils auquel il n’existait aucune alternative plus pratique ».

1769 lignes de codes plus tard, le projet est fin prêt à squatter les écrans. « À la sortie des cours, après un ciné, en quittant le boulot, il suffira de quelques secondes pour savoir quand passe le bus. Le petit « plus » que j’ai inclus, c’est l’utilisation des données GPS par l’application. Ça permet de connaître l’arrêt le plus proche, mais également d’évaluer le temps de parcours jusqu’audit arrêt. »

Et d’agréables surprises, ProchainBus semble en regorger : mémorisation des dernières recherches, avertissements en cas de perturbations… et la fierté de son développeur : le système SmartColor qui passe du vert au rouge en fonction du temps qu’il vous reste pour vous rendre à l’arrêt.

On aura décidément plus le droit de se plaindre sur Typique_TEC (http://twitter.com/Typique_TEC), si ce n’est de la ponctualité des bus.