« Naguère, les concierges étaient en vogue. Désormais, on les a remplacés par des digicodes ». Patricia Nagels, la concierge du campus universitaire du 20-Août, en est l’antithèse vivante. Portrait.

 

Patricia Nagels a tout d’une femme overbookée. Cela fait maintenant plus de six ans qu’elle se lève tous les matins à 5H15 afin d’assurer l’ouverture des portes de l’Université. Cette photographe de formation est une dame de tout-terrain. En plus de guider les étudiants à l’accueil chaque matinée, elle assure également l’intendance du 20-Août. Un robinet qui coule ? C’est Patricia ! Problème électrique ? C’est Patricia !

Véritable MacGyver de la faculté de Philosophie et Lettres, elle est également reconnue grâce à son chien, Tina. Ce rottweiler, à l’allure de Rantanplan, aide quotidiennement sa maîtresse à fermer les portes du campus en soirée, au grand plaisir des étudiants.

La locataire de la Place du 20-Août nous confie aimer son métier (même si son GSM sonne plus que celui de Barack Obama). Elle est sans conteste une figure importante de la communauté universitaire. Au diable les digicodes !