Cette quinzaine, l’Assoc’ HEC-ULg et ses OIC ont ouvert leurs portes au P’tit Torê.

02h : Un mec gueule sur le dancefloor qu’ils sont les rois de la fête. Il n’y a pas à redire là-dessus, au vu de son état, la soirée aura été mémorable… Enfin est-ce toujours une question de mémoire dans ces cas-là ? Bah, la JpHec se chargera de la lui rafraîchir en images.

08h : Pendant que d’autres cuvent encore, il court, il court l’étudiant. Ce n’est pas tout ça mais il y a un défi à relever avec les autres de « La Sport ». (http://sport.hec-ulg.be)

10h : Elle stresse, son examen doit être raté. En fait, c’est le cas de l’entièreté des copies des étudiants de son année, une boucherie, cette épreuve ! Qui va régler ce problème ?

12h : Ce cours semblait ne pas avoir de fin, et son ventre qui gargouillait dans tout l’amphi. La rangée a eu de quoi se distraire au moins. Bon, il lui reste trente minutes pour se procurer le syllabus de compta’ et en passant, s’enfiler une friandise vendue à la centrale. Dommage qu’il n’ait pas le temps de rejoindre ses potes à la cafèt’, en plus il parait qu’ils préparent un libdup…

18h : Lors d’une conférence sur les banques, elle répond à une série de questions via un boîtier électronique et attend les réactions des orateurs (le ministre, l’ancien Président de la bourse de Bruxelles et l’ancien président de l’Union wallonne des Entreprises). Le Down Jones Club a encore frappé, une conférence ce soir mais aussi, bientôt, la soirée boursière et des visites de salles de marchés. Samedi, les actions de la bière cracheront t’elles autant que celles de Dexia ?

20h : Il se dirige vers la réunion qui a pour but d’expliquer à tous les cols et cravates qu’ils peuvent mettre leurs compétences au profit d’actions humanitaires ou sociales et partir au bout du monde durant le mois de juillet.

21h : Elle n’arrive pas à se décider : une soirée blind test ou vins fromages cette semaine ? Peut-être y a t’il la retransmission d’un match de foot ? Avec l’OIC Event’s, ses soirées sont remplies en un claquement de doigts.

Vous l’aurez compris, l’Assoc’ HEC rythme la vie des étudiants en commerce et pas seulement avec des bières et de la bonne musique ! Elle est l’une des plus grosses représentations facultaires de l’université, avec une équipe d’une dizaine de personnes et 8 organismes d’intérêts collectifs qui s’activent tout au long de l’année pour améliorer les conditions de vie de ceux qui deviendront des requins de la bourse.