the-ardent-swingers

De la place des Carmes au Cadran en passant par la Diode, un groupe pas banal fait bouger les Liégeois sur des standards de jazz. Costardisés pour l’occasion, les jeunes aristochats des Ardent Swingers envoient du lourd avec au bord des lèvres sourires pour les uns, instruments pour les autres.

 

Arrivant sur les lieux, vous ressentez plus qu’entendez la contrebasse, grave et puissante. Instantanément, vous remarquez la batterie qui l’accompagne et sa charleston inlassable. L’ambiance rétro est assumée et la Delorean embrayée… Bienvenue dans les années 30.

 

En vous frayant un chemin dans la foule, vous distinguez les cuivres criards, festifs, exubérants. Une trompette, un saxophone et un trombone, hurlant à la pleine lune autant de zahzuhzeys. Devant la sène vous découvrez le piano, dernière touche du tableau. Et là que faire, me direz-vous ? Et bien danser, évidemment !

 

Ludovic Minon