Dans quelques jours, vous élirez vos représentants étudiants. À la Fédé bien évidemment, mais aussi de manière plus directe, plus homogène, et transparente,  la quasi-totalité des conseillers facultaires étudiants.  C’est un rendez-vous à ne pas manquer. Mais pourquoi ?

Il faut savoir tout d’abord que les représentants étudiants sont à l’initiative sur un grand nombre de sujets qui vous touchent au quotidien. Qu’il s’agisse d’ouvrir des salles d’étude supplémentaires en blocus, de subsides pour les cercles et projets étudiants de toutes les facultés, de la disponibilité des supports de cours,… Vos représentants étudiants permettent effectivement d’améliorer les conditions dans lesquelles se déroulent les apprentissages et évaluations qui rythment la vie d’étudiant.  Et cette participation, c’est aussi un droit. Gagné par les étudiants.

La Fédé a son organisation propre et plusieurs grandes missions. Défendre les droits des étudiants et les informer,  soutenir leurs initiatives -dans la relation avec les cercles notamment- et les représenter.  Via la Fédé et les conseillers facultaires, nous sommes représentés dans chaque enceinte décisionnelle de l’Université, de ses facultés, au niveau de la Communauté Française, et  bientôt au niveau du pôle, nouvelle structure du paysage de l’enseignement supérieur pour ne citer que les principaux lieux de débat.  Autant – des centaines, littéralement- d’opportunités de faire entendre le point de vue étudiant.

Alors le 25 Mars, allez voter !

Mais avant, discutez avec les candidats. Vous les trouverez facilement dans ce numéro, sur le campus, les réseaux sociaux, programmes et affiches à l’appui. Questionnez-les ! Sur leur vision de la représentation étudiante,  sur leur éventuel bilan, sur leur programme et sur la manière dont ils voudront le mettre en œuvre.  N’hésitez pas, allez-y franchement.  Et n’oubliez pas non plus, pendant l’année, de vous inquiéter vous aussi de temps en temps de ce que font les représentants alors élus.

Le 26 Mars, soyez conséquents !

Avoir un mandat de représentant étudiant, c’est un engagement qui a de la valeur. Se présenter aux élections est un acte qui vous engagera pendant toute l’année à venir. Pas forcément à travailler des dizaines d’heures par semaine, faire des appels chaque semaine et à connaitre tous les dossiers pour ensuite lire des décrets avant d’aller vous coucher. Mais par contre bien au minimum à être présents, à amener les idées que vous défendez en campagne et participer à les mettre en œuvre.  Quand il faudra se mettre au travail, car la représentation étudiante c’est aussi formateur sur un tas de matières parfois complexes et cela nécessite une réelle implication, vous verrez que vous oublierez très vite le temps des élections, de la concurrence et  des oppositions de la campagne. Tout cela parait évident, mais il est toujours nécessaire de le rappeler pour que la représentation étudiante s’améliore encore.

 

 

Nicolas Lemoine

Président Fédé