Alors que certains construisent des kots de luxe pour palier le manque de logement, d’autres puisent dans leur imagination des projets insolites qui, en plus de résoudre ce problème, s’inquiètent de l’avenir de notre belle planète !

À Angers, 158 modules en bois (80%) de 19m², équipés de panneaux photovoltaïques et d’un système de régulation de chauffage, ont été assemblés pour former une résidence universitaire. À Paris, un projet est mis en Seine : des Barges (bateau à fond plat) vont accueillir des étudiants et proposeront aussi un système de régulation thermique (grâce à l’eau du fleuve) qui limite les dépenses en énergie.

La plupart de ces idées insolites nous viennent de Hollande. En effet, à Amsterdam, on loge des étudiants dans des containers industriels et cette solution a déjà influencé, en plus de la France, l’Allemagne, le Canada et même l’Australie ! Pourquoi de telles mesures ? Il faut savoir qu’il manquait 9000 logements étudiants aux Pays-Bas. 3000 étudiants seulement vivent aujourd’hui dans ces containers aménagés en petits appartements. Si l’architecture laisse à désirer, cette mise en place n’en est pas moins une réponse à la pénurie.

Que ce soit pour le camping « Chantecler » et les anciennes casernes désaffectées mis à disposition pour les étudiants en France, ou encore la colocation intergénérationnelle, les contraintes sont là : couvre feu stricte, tolérance du niveau sonore presque inexistante, visites et durée de vie limitées, et des prix allant de 400 à 1000 euros.
Parallèlement aux solutions collectives, certaines initiatives individuelles font le buzz : de l’autre coté de l’Atlantique, Hank, étudiant en architecture dans le Minnesota, a décidé de créer son propre studio modulable en retapant un bus scolaire !

La demande en logement explosant, il est impératif de trouver d’autres solutions à long terme ! Si ces « bricolages » originaux et écolos limitent l’hémorragie, il est évident qu’il faudra crever l’abcès. Un container reste un container : en situation de crise, il faut bien trier !