Les Gemblou’news, c’est un nouveau concept que le Torê vous propose cette année. Pauline sera notre envoyée spéciale, notre liégeoise infiltrée chez les Gembloutois pour nous raconter la vie sur le campus et en dehors et nous rapprocher de nos compatriotes de la Province de Namur.

Nous sommes en 2019 après Jésus-Christ. Toutes les facultés de l’ULiège se concentrent en province de Liège ainsi qu’à Arlon… Toutes ? Non ! Un petit village d’irréductibles Gembloutois se tient encore loin de la chaleur des fers à gaufres et des lacquemants, vivants d’amour et de bières fraîches…

Bâtiment Gembloux

Prêt pour le départ ? On vous emmène en voyage ! À 77 kilomètres de Liège, à Gembloux. Petite ville vivant au travers des poumons de ses étudiants. Mais justement, à l’heure actuelle, qu’est-ce qu’être étudiant à Gembloux, dans cette faculté de Liège si reculée ?

Pour commencer, nous sommes partis à la rencontre d’étudiants, leur demander ce que cela signifiait pour eux être étudiant à Gembloux en 2019.

“Être étudiant à Gembloux c’est beaucoup de rencontres, beaucoup d’encadrement comme la semaine de préparation en mathématiques, physique et chimie, les monitorats du mercredi après-midi, les rencontres GET’s (groupe d’explication du cours de thermodynamique encadré par un élève de Bac 2)… Gembloux c’est aussi une famille avec beaucoup d’interactions entre les plus âgés et les plus jeunes, on se file les tuyaux ! C’est pour la plupart un changement de vie totale, la vie de kot… On doit sortir de sa zone de confort et aller vers les autres, mais aussi grandir. Il y a aussi pleins d’activités comme les commissions, les soirées d’intégration… qui permettent de tout de suite se sentir à l’aise.” (Marie et Cyrille)

“C’est être une 2001 dans un monde de 99… Être le nouveau siècle.” (Maeva)

“Ça, c’est une colle, c’est fort vaste… C’est être un étudiant qui veut améliorer les choses d’un point de vue environnemental. Les étudiants sont conscients des enjeux climatiques et sont là pour trouver des solutions. Gembloux est un campus de plus en plus durable. Dès novembre, la cafétéria va se renouveler et proposer des plats avec des produits locaux dans un concept plus durable.”(Cécile)

“Etre étudiant à Gembloux en 2019, c’est une ère nouvelle, on se préoccupe de l’environnement, on rentre dans un nouveau combat et on est conscient que nous serons les nouveaux acteurs de demain. Ça donne foi !” (Gaëlle)

On le comprend, à Gembloux c’est être étudiant, c’est entrer dans la grande famille gembloutoise avec son langage, ses rites, son histoire et sa fameuse bière d’abbaye. Étudier le monde du vivant dans sa plus grande minutie. Enfiler sa blouse blanche, retrousser ses manches afin d’atteindre la réussite et pourquoi pas ses rêves les plus fous. Et pour cela, comme cité plus haut par de nombreux étudiants, il y a en Bac 1 de nombreuses aides. Que ce soit de la part des assistants en monitorats et en tp, des anciens lors de séances GET’s ou autres et aussi grâce aux nouvelles technologies. En effet, cela fait bien longtemps que nous avons laissé plumes et encriers pour nos ordinateurs et nos stylets.

Et la semaine du 21 au 25 octobre est une semaine un peu spéciale. C’est la semaine de la fameuse bière de l’abbaye de Gembloux, l’ABI ! Ce nectar des dieux concocté par 6 jeunes étudiants de Gembloux, une bière ambrée de 8% brassée (de façon ancestrale bien-sûr !) pour le moment à la brasserie de Charleroi en attendant la fin des travaux de la future brasserie de la faculté. Si tes papilles gustatives s’émoustillent ou que tu es simplement curieux de goûter ce breuvage, tu peux soit venir poumer avec nous les mercredis soir, soit la retrouver dans les commerces de Gembloux ainsi qu’à l’AG sur les temps de midi ou sur rendez-vous.

Pauline Cubelier