La Fédé achète un hélicoptère

… POISSON D’AVRIL ! Si la blague a plutôt bien marché sur les réseaux sociaux, il n’empêche que son but premier n’était pas de muscler vos zygomatiques. En effet, des courriers officiels ont été envoyés à une partie des grosses pointures de l’ULg afin de leur rappeler notre position sur la mobilité. Alors non, il n’y aura pas d’atterrissage sur le toit des grands amphis, pas de partenariat avec l’Héliport, pas de cours de pilotage pour les étudiants ni de vente de lasagnes pour le financement de la machine. Mais nous comptons cependant sur l’Université pour prendre la piqure de rappel très au sérieux. On ne rit pas avec la mobilité. Enfin un peu.

Infos : nicolas.lemoine@fede-ulg.be

Des salles, encore des salles, toujours des salles

Vous avez été très nombreux à venir écouler vos jours de blocus dans les différentes salles d’étude mises à disposition par l’Université de Liège grâce au soutien de la Fédé. Calmes et fournies en prises de courant, il semblerait que tout ait été mis en œuvre pour combler les étudiants. Le bilan est très positif puisque ces salles étaient généralement presque complètes. Reste cependant quelques lacunes communicationnelles de notre côté puisque l’information n’est pas passée partout. N’hésitez pas à en parler autour de vous pour le mois de juin !

Infos : margaux.dere@fede-ulg.be

Epidémie à l’ULg

Rassurez-vous : au programme de cette épidémie, pas de zombification. The Walking Student ne sera pas le prochain film de Danny Boyle et aucun acte de cannibalisme n’a été déploré sur le campus. La seule chose vraie, c’est qu’un foyer de contagion a bel et bien vu le jour il y a quelques semaines, entrainant quelques dizaines de diagnostics – une soixantaine selon nos sources. On n’vous conseillera pas de vous laver les mains, cependant évitez d’embrasser langoureusement des inconnus : le virus se transmet exclusivement par la salive. Et puis, si vous vous sentez faiblard, un petit check-up pourra rassurer votre maman !