Trop de pubs, pas de sérieux, trop peu de recherches. Et à côté de ça, l’équipe est beaucoup trop étrange. Moi, Le P’tit Torê, j’aime pas.

Déjà, un journal géré par les étudiants, c’est concept. Mais en plus, ils sont heureux, oui HEU-REUX. Moi, si j’bossais pour le simple plaisir d’avoir un pull classe et 2.000 signes par mois, j’le ferais pas. Leur monde est fait de travail d’équipe et d’entraide. Si tu rajoutes un arc-en-ciel et une licorne, on se croirait dans une version des bisounours. Weird.

 

Et niveau contenu, c’est pas mieux. Ils ont des idées bidons : parcourir la ville uniquement en bus – non, mais allô quoi, tu peux marcher aussi – désigner les étudiants par « le bas peuple (ce qui est encore trop gentil), blaguer sur un sujet on ne peut plus sérieux comme « comment réussir un QCM ». On parle de ma réussite là, quand même. Puis franchement, faire écrire des articles à quelqu’un qui n’aime rien, on m’explique l’utilité ?

 

Allez, d’ici l’année prochaine, entrainez votre second degré. I’ll be back.