Que faire quand tu veux faire une pause dans ton étude mais que sortir de chez toi te fait beaucoup trop culpabiliser ? TU REGARDES UNE SÉRIE. Attention, il faut la jouer intelligent. Voici quelques règles à suivre : la série doit être courte, c‘est-à-dire, compter un maximum de 20 épisodes ou être en cours de production et un épisode doit durer moins d’une heure. Sinon, gare aux débordements ! Voici trois séries qui rentrent dans le moule. 

16 Une pause un épisode - 13 reasons why

13 Reasons Why… ou L’incontournable : Cette série fait le buzz en ce moment. Une jeune fille se suicide et laisse 13 cassettes derrière elle ; elle y explique comment elle en est arrivée là. Même si l’histoire se déroule dans un lycée, promis, ce n’est pas cliché. Juste un petit conseil : si vous êtes sensible, ne regardez pas le dernier épisode la veille d’un examen. Vous allez être en PLS toute la journée. Si vous n’avez pas encore cédé, vous risquez d’être surpris !

"Kudamm 56", Helga Schöllack (Maria Ehrich), Caterina Schöllack (Claudia Michelsen), Monika Schöllack (Sonja Gerhardt), Eva Schöllack (Emilia Schüle). in Verbindung mit der Sendung bei Nennung ZDF/Tobias Schult, (m) KNSK

Berlin 56 (Ku’damm 56)… ou L’inconnue : Comme son titre l’indique, cette série nous amène en 1956 à Berlin. Sur fond de rock’n’roll, on suit les périples d’une mère et de ses filles qui évoluent tant bien que mal dans cette société d’après-guerre. L’homosexualité est considérée comme étant une maladie, les médecins sont nazis. Vous risquez d’être surpris. C’est une époque de l’histoire peu exploitée au cinéma et encore moins du point de vue des allemands. Allez regarder et prions pour une saison 2 ! 

16 Une pause un épisode - Band of brothers

Band of Brothers… ou L’oubliée. Si vous ne l’avez jamais vu, il est grand temps de remédier à cela. Il s’agit de la première grande série – comme nous les connaissons aujourd’hui – de l’histoire. Elle raconte l’histoire vraie, presque comme un documentaire, du débarquement en Normandie des parachutistes américains. C’est un véritable bijou. Bon ok, si vous êtes historiens, cette série ne va peut-être pas vous changer les idées sinon, n’hésitez pas, foncez !  

Estelle HAMMER