Une femme est une femme de Jean-Luc Godard (1961) 

affiche

Film au ton burlesque, léger et comique, il s’inscrit dans le courant de la Nouvelle Vague française et, comme pour ses deux premiers films, Godard fait preuve dingéniositéjouant parfaitement des codes cinématographiques et faisant même des citations cinéphiles çà et .

Angela  Récamier (Anna Karina) est une jeune femme, travaillant dans un  striptease,  qui ne pense qu’à une seule chose: avoir un enfant. Sa relation avec Emile (Jean-Claude Brialy) est très compliquéeponctuée de disputes et de “Je t’aime. Moi non plus”. Elle lui demande sans cesse pour qu’il lui fasse un enfant ce à quoi le jeune libraire répond qu’ils ont le temps. Il ajoute que pour avoir un enfant, ils doivent se marier, une idée que ne désapprouve pas Angela. Au contraire, elle veut se marier sur-le-champ mais Emilen’étant pas encore prêt, refuse. Pour parvenir à ses fins, elle couche avec son ami Alfred Lubitsch (Jean-Paul Belmondo) et annonce ensuite à son compagnon qu’il est obligé d’endosser  la paternité du futur bébé.

 

EMILE: “Je trouve qu’elle te va pas du tout cette jupe écossaise 

ANGELA: “Tant mieux. J’ai envie de plaire à personne!”

 

Tiffany GHYSEN