Affiche série Rature

Netflix continue de nous surprendre avec des séries-docu consacré au hip-hop. Après « The Defiant Ones » centré sur Dr. Dre et Jimmy Iovine, c’est le tour de « Rapture »qui fait le bilan de l’influence de la culture hip-hop à travers huit épisodes, chacun sur un artiste précis. 

La série commence avec un épisode sur Logic, rappeur du Maryland devenu récemment très connu avec la chanson 1-800-273-8255, titré après  le numéro de la ligne d’appel de prévention de suicide aux USA. D’autres épisodes sont consacrés aux légendes du hip-hop comme Nas ou Just Blaze mais aussi sur des artistes nouveau comme Rapsody et G-Easy. Un casting de cinq étoiles qui rassemble à la fois des rappeurs de diverses générations. 

Rapture, c’est aussi un regard derrière les coulisses du monde du divertissement et de la production de musique. Les interviews sont très bien réussies et les petits reportages en immersion montrent le côté ordinaire de ces musiciens qu’on ne voit pas souvent. Le réalisateur, Sacha Jenkins, arrive à raconter d’une manière captivante, l’histoire extraordinaire de chacun de ces rappeurs qui ont apporté quelque chose de nouveau à la scène hip-hop. Ce qui fait plaisir dans cette série-docu est qu’elle n’est pas centré que sur le chemin du succès mais aussi sur les valeurs de la personne et du message qu’elle veut passer à son publique.  

Une série à conseiller vivement à tous les fans du rap à la recherche d’enrichir leurs connaissances de leur genre de musique préféré.

Teodor Georgiev