affiche du film GirlTeinté d’émotions et empreint de délicatesse, le film belge Girl a reçu le prix de la Caméra d’or au Festival de Cannes et vient de sortir sur nos écrans. Résumé d’un film touchant qui aborde l’identité transgenre d’une adolescente d’une façon très juste.

Lara, seize ans, n’est pas une fille comme les autres. En effet, elle suit un traitement hormonal qui va enfin lui permettre de sortir de ce corps qui ne lui convient pas et dont elle cache les attributs. Acceptée dans une prestigieuse école de danse classique en Flandre, Lara doit cependant travailler trois fois plus que les autres filles pour pouvoir réaliser les mêmes mouvements. Elle s’épuise physiquement et moralement, car si ses médecins voient déjà en elle une fille, Lara souffre de regarder ce corps qui ne lui correspond pas, de ne pas le voir changer et d’attendre les opérations. Ajoutons à cela les questions et remarques des autres filles qui la déstabilisent alors qu’elle ne demande qu’à être comme elles. Soutenue par sa famille, Lara avance tant bien que mal pour atteindre son rêve, maltraitant au passage son corps avec force.

Photo du réalisateur Lukas Dhont et de l'acteur Arieh Worthalter (père de Lara)

Photo du réalisateur Lukas Dhont et de l’acteur Arieh Worthalter (© Dominique Houcqmant)

Le jeune réalisateur Lukas Dhont parvient à nous faire ressentir les émotions de Lara, comme si on était à sa place. L’acteur Victor Polster signe également une magnifique prestation et mérite le prix d’interprétation reçu à Cannes.  

L’équipe du P’Tit Torê vous recommande vivement ce film qui vous fera quitter vos baskets pour enfiler les chaussons de Lara, adolescente transgenre.

Virginie Havelange