Un événement très spécial se déroule chaque année à l’Université de Liège depuis 35 ans : la Rencontre Internationale de Théâtre Universitaire (RITU pour les intimes). Pendant une semaine, des étudiants des quatre coins du monde se rassemblent à Liège pour partager leur amour du théâtre avec nous. Le directeur du Théâtre Universitaire Royal de Liège, Alain Chevalier, répond à quelques questions :  

 

Ptit Torê : Quelle est la particularité du théâtre universitaire ?  

Alain Chevalier : “Cest avant tout son public, qui est majoritairement universitaire. Son aspect formatif est également important.” 

 

P.T. : Les pièces en langues étrangères reçoivent-elles autant de succès que les autres ?  

A.C. : “Certaines rencontrent plus de succès que les pièces en français ! Le texte fait partie de la représentation, mais le visuel reste très important. Nous travaillons sur le contact direct, l’émotion. La voix est une musique, il nest pas nécessaire de la comprendre pour lapprécier.”

 

P.T. : Comment se déroule lorganisation dun tel évènement ?  

A.C. : “Cest compliqué bien sûrLannée passée, nous avions invité une troupe du Cameroun, de luniversité de Yaoundé, mais les étudiants nont jamais obtenu de visa. Nous étions tous très déçusJai alors décidé de les réinviter cette annéeainsi que trois autres troupes africainesMalheureusementaucune na obtenu de visa à ce jour. Pourtantune de ces troupes joue en France deux semaines plus tôt… Le théâtre universitaire forme la jeunessecest un théâtre voyageur, mais dès quon sort de lEurope, la Belgique a peur.”  

 

Du 26 février au 4 mars  

Aux Chiroux et au Turlg  

GRATUIT POUR LES ETUDIANTS  

 

Anne Gerday