Qui dit examens dit forcément bibliothèques. Que cela soit pour aller roupiller un coup ou pour consulter des ouvrages poussiéreux, les bibliothèques deviennent, pour certains d’entre nous, une véritable seconde maison. Pour l’occasion, le P’tit Torê a rencontré une des attachées à la direction du Réseau des Bibliothèques, Stéphanie Audrit.

par Gabrielle Lemlin, photo par Tiou Nguyen

Bien consciente des problèmes que constituent les lieux d’étude en période d’examens, c’est avec plaisir qu’elle a accepté de répondre aux questions du P’tit Torê. Elle nous explique que, comme l’an dernier, l’ULg met à disposition de ses étudiants des salles d’études supplémentaires. Au 20-août, les salles Kurth, S100 et Petit Physique sont accessibles depuis le 10 décembre. Au Sart-Tilman, c’est le B6 qui vous accueille. Ces salles sont disponibles de 15h à 21h en semaine pour le 20-août, de 17h à 21h pour le Sart-Tilman et de 9 à 18h le samedi.

Pour ceux qui n’auraient jamais testé, ces salles ont l’avantage de respecter les mêmes règles que celles des bibliothèques – pas de bruit, pas de festins autorisés pour des tables toujours propres, etc. Pour veiller à tout cela, l’ULg a fait appel à une série de jobistes qui veilleront au grain pendant que nous, nous étudions. Plus question d’utiliser l’excuse du « tout était complet, j’ai cherché une place, j’ai pas trouvé ».

D’ailleurs, en parlant de recherche, vous saurez que le catalogue Source, ce programme un peu 90’s dans son design, va se voir totalement réfectionné. Le but étant de répondre aux nouvelles exigences du web. Avis à ceux dont le mémoire ou le travail de fin de bac monte à la tête : bientôt, il sera encore plus facile de faire des recherches. Ajoutez à cela la nouvelle interface prévue pour le site du réseau des bibliothèques et nous aurons bientôt à disposition des outils tout beaux, tout neufs.

http://www.ulg.ac.be/cms/c_2018282/bibliotheques-ouvertures-speciales-blocus-de-fin-d-annee

[/column]